• Quelques aventures, le debut de l'Allemagne

    Nous restons plusieurs jours à Freiburg où nous avons rencontré beaucoup de gens et où nous avons été accueillis chaleureusement.
    Manfred, hôte espérantophone nous fera visiter Freiburg de long en large et en travers !
    Avec lui, on pourrait passer deux ans à visiter le pays ! Il nous aide à planifier les itinéraires, rechercher des adresses en Allemagne, mais aussi en Iran, au Japon, en Chine et en Afrique ! Lui et sa femme sont vraiment très gentils.

    Mardi 6 mai :

    Après avoir une dernière fois respiré l'air de Freiburg et avoir donné une rapide interview en Esperanto pour une radio locale alternative, nous voici donc à l'assaut de la forêt noire, avec ses paysages magnifiques ... et ses côtes ! Allez, c'est parti pour 30 kilomètres de montées NON-STOP !!!
    Heureusement, nous sommes en pleine forme grâce au repos à Freiburg. Si ça continue à monter, on va finir par voir de la neige ... ça n'a pas loupé !Après cette ascension, nous avons eu le droit dans un premier temps de contempler les sommets enneigés puis, dans un second temps, à une longue, savoureuse et froide descente !Durant cette étape, nous nous sommes fait doubler par un monsieur en costume cravate et en vélo-couché ...
    Les côtes succèdent aux descentes et quand on croit que c'est fini, y'en a encore ! Nous sommes au milieu des bois et pas grand-chose où nous pouvons nous arrêter. Nous trouvons une sorte de petite chapelle au milieu de tout ça. Je (Cédric) sonne à une petite porte derrière l'église. Je re-sonne et entends la voix d'une femme qui me demande : Was wollen sie ? Je regarde autour de moi pour voir qui me parle ... personne ! Dieu serait-il Allemand ?
    Eh bien non, c'est une terrienne qui, du haut de son jardin, me demande ce que je veux !
    Elle ( Monica) nous propose de planter la tante dans son jardin en terrasse et plat. Elle nous accueille comme des rois en nous préparant des "saintes nouilles" au thon et tomates ! C'est la première fois que je mange au dessus d'un benitier et que je me douche au dessus d'une fresque de Jésus arrivant au royaume de son père. Ce que ne savent peut-etre pas les grenouilles de bénitier qui viennent à la messe le dimanche, c'est que Monica a une passion : les reptiles. Au dessus de l'église, dans de grands vivariums, elle héberge quelques specimens du genre "sans pattes" et "langues fourchues". Après la tisane, nous sommes allés nous coucher. Au début, nous n'avions demandé qu'un petit bout d'herbe pour dormir et finalement nous sommes reçus comme de vrais amis, chez des personnes vraiment supers. C'est vraiment ces rencontres inattendues qui font que le voyage est un vrai plaisir.


    Aujourd'hui, on a vu les contours de la France, une dernière fois avant quelques années. Du haut de la forêt noire, on voyait le massif des Vosges : c'était la France, celle-ci a disparu sous la brume. D'y repenser, ça m'émeut !!


    Mercredi 7 Mai :

    Après un copieux petit (ou plutôt grand) déjeuner, une photo, un échange d'adresse, une visite de la chapelle et les adieux à Monica. Nous reprenons la côte là où nous l'avons laissé et nous sommes heureux !
    Arrivés à Villingen : quelques courses, on trouve une bibliothèque pour graver un CD avec les photos et l'envoyer en France.
    A Donauescingen, on retrouve la source du Danube et c'est parti pour le suivre pendant un bon bout de chemin.

    Vendredi 9 mai :

    Nous faisons connaissance avec un voyageur Japonais ( Tsuneaki ) qui se déplace en vélo droit ! Nous mangeons ensemble et on discute beaucoup ( il parle Français, Espagnol et Anglais) Cela fait 4 ans qu'il est sur les routes avec 80 kg de bagages ! Le lendemain, nous roulerons ensemble pendant 90 Km. Nous échangeons nos coordonnées et il nous invite à passer chez lui lorsque nous serons au Japon. Il habite juste à côté de Tokyo.



    « Des photos d'AllemagneArrivée près de Munich »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :